Origine de l'école

1. Introduction

L’origine de l’Ecole est axée sur la doctrine "Aiki In Yo Ho": ou méthode (Ho) de l’harmonisation des contraires (In Yo) par l’unification ou la coopération (Ai) des énergies (Ki), grâce à l’esprit du cercle. L’esprit du cercle (compatible avec la philosophie du "Kyushindo") permet l’évitement ou la résolution des conflits (au plan physique et mental).

La doctrine "Aiki In Yo Ho" permet l’harmonisation des énergies dans les arts martiaux corporels "Tai Jutsu" et arts martiaux avec armes "Buki Jutsu".

L’école enseigne les arts martiaux éthiques (non violents, non compétitifs) basés sur la recherche de la Voie (Do): l’Aikido, l’Iaido et le Jodo.

Le nom complet de l’Ecole est donc "Aiki Buki In Yo Ryu".

Le choix du concept "Aiki In Yo Ho" par le Hanshi Pierre Chalmagne lui a été inspiré par l’enseignement de la "philosophie In Yang" qu’il a suivi à "Budo Collège Belge" avec les Maîtres Julien Naessens et Jacqueline Frenay, puis développé pendant son cheminement Budo.

Selon les philosophies orientales (Chine, Japon), l’être humain (microcosme) et l’univers (macrocosme) sont régis par la mutation des contraires (le Yin et le Yang Chinois ou le In et le Yo Japonais). Ces mutations sont bien symbolisées par le diagramme quaternaire et dynamique du "Taikai":

diagramme quaternaire et dynamique du « Taikai »

Les mutations continuelles des énergies In et Yo indiquent l’impermanence des choses "Mujo". Cette impermanence doit encourager l’être humain à vivre l’instant présent: "Ici et maintenant" et non de rester figé sur le passé ou projeté vers le futur.

Le principe "Aiki In Yo Ho" est l’un des choix fondamentaux de l’Ecole du Hanshi Pierre Chalmagne, sa quintessence.

Son origine historique et sa relation avec mes arts martiaux du passé sont donc analysées ci-dessous.

2. Quintessence de l’Ecole "Aiki - Buki In Yo Ryu"

La doctrine (Ho) de l’harmonisation (Ai) des énergies spirituelles (Ki) par l’alternance des contraires (In Yo) est un ancien concept du clan des Aizu qui constitue le fondement de l’Ecole du Hanshi Pierre Chalmagne. Son Ecole a été appelée "Aiki Buki In Yo Ryu" pour indiquer que l’essence philosophique s’inspire du concept originel "Aiki In Yo Ho" au plan spirituel et au plan de la pratique à mains nues et avec armes.

OSHIKI UCHI et AIKI IN YO HO

La méthode "AIKI IN YO HO" est basée à la fois sur le concept "AIKI", ou harmonisation des énergies spirituelles et sur le concept du "IN YO" et de leurs mutations réciproques.

Ce concept doctrinal fut élaboré par l’érudit néo-confucéen Takeda Takumi no Kami Sôemon (1758-1853) du clan AIZU (actuellement préfecture de Fukushima).

Takeda Sôemon entraîna le clan des Takeda dans l’art "OSHIKI UCHI" selon le système de l’Aiki In Yo Ho. Cette discipline était réservée autrefois aux samouraïs de haut rang. La traduction littérale de l’OSHIKI UCHI étant "l’art de défense de la Cour", art qui se pratiquait à mains nues ou avec armes. Le plus célèbre maître fut Tanomo Chikamasa SAIGO (1829-1905), ministre du clan Aizu et prêtre du sanctuaire Shinto Shogunal de Nikko.

Tanomo Saigo suivit l’enseignement de Sôemon, au Nishinkan, dès l’âge de dix ans. Il rechercha un successeur. Ce fut d’abord Shida Shiro (qui changea son nom en 1882 pour celui de Shiro SAIGO). Son second disciple qui devait devenir son successeur fut le célèbre Takeda Sokaku (1860-1943), qui reçu le MENKYO KAIDEN D’OSHIKI UCHI des mains de Saigo Tanomo en 1898. Il nomma son art, le DAITO RYU AIKI JUJUTSU. Celui-ci fut transmis à Morihei Ueshiba (1883-1969) par Sokaku Takeda, qui lui délivra un SHIHANDAI  en 1922 ou brevet d’instructeur de Daito Ryu Aiki Jujutsu.

Morihei Ueshiba transforma progressivement l’esprit et les techniques pour en faire un système d’unification de l’homme avec cosmos et promouvoir l’harmonie entre les personnes et les peuples.

Le concept "Aiki In Yo Ho"
est devenu une Voie "Aiki In Yo Do"
pour l’Ecole Aiki Buki In Yo Ryu
créée par le Hanshi Pierre Chalmagne
et une piste de recherche de la Voie (Do) pour ses disciples